Henri Déziré, né à Libourne en Gironde le 6 Février 1878 et mort à Paris le 31 Octobre 1965. Peintre de natures mortes influencées par Manet et de portraits de l’école française. Élève de William A. Bouguereau et de Gabriel Ferrier à l’Académie Julian puis à l’Académie des Beaux-Arts. Il débute au Salon de la société des artistes français en 1904 avec mention honorable puis il expose dans de nombreux salons, ainsi que dans des galeries en France et à l'étranger. À partir de 1906 il expose au Salon d'automne. On lui confie l'accrochage et l'organisation générale du salon en 1930, et en 1932, c'est lui qui réalise l'affiche et les cartons d'invitation. Il fera partie du jury pour le salon de 1936, et fera partie du Comité d'Honneur à partir de 1952. Il envoie des toiles au Salon des indépendants, à la Société nationale des beaux-arts, au Salon des tuileries. Le Salon d'automne se délocalise parfois en province et à l'étranger, et les toiles d'Henry Déziré sont accrochées à La Rochelle, en 1927, à Saint Étienne, en 1938 ou 39 puis en 1943, à Vienne en 1946. Le Salon des Tuileries envoie aussi des toiles notamment aux États-Unis, à Indianapolis en 1931 et à Dallas en 1932. Il reçoit des prix, l’État lui achète des toiles, même si la plupart de ses toiles sont achetées par des collectionneurs. De nombreux musées possèdent des toiles d'Henry Déziré : le Centre Georges Pompidou, le Palais des Beaux-Arts de Lille (Nord), le Musée des Beaux-Arts de Nantes (Loire Atlantique), le Musée d'Art et d'Histoire Marcel Dessal à Dreux (Eure-et-Loir), le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole (Loire), le Centre National des Arts Plastiques, le musée d'Art et d'Archéologie de Guéret (Creuse), le musée des Beaux-Arts de La Rochelle, le musée du Faouët, le Musée Alfred-Canel à Pont-Audemer et le musée Baron-Martin a Gray (Haute-Saône). Le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris possède « La Baigneuse » et « Portrait de Mlle D. ». Notons quelques résultats de ventes aux enchères : Nymphes au bain, huile sur toile, à la Nouvelles Orléans (États-Unis), le 27 janvier 2002 pour 4 800 $, Bouquet de roses, 1912, huile sur toile, à New York (Christie's), le 16 juin 2009 pour 1 500 $, Nu accroupi devant la cheminée, 1907 a été vendu à Lyon (Conan rive gauche), le 12 décembre 2010 pour 6 800 €, Muse et bergers, pastorale, 1917, huile sur toile, a été vendu à Paris (Drouot), le 13 décembre 2013 pour 1 800 €. Issu d’une collection privée mais muséal, ce magnifique grand nu allongé est à l'évidence l’une de ses œuvres majeures que nous sommes heureux de présenter. Bel état, cadre bois, 85 x 120 cm. Visible à Bordeaux. Nous expédions. Ref 212280PR


8400